rmc

Détenues en grève de la faim en Syrie : Gilles-William Goldnadel "n’éprouve aucune compassion" !

"Elles pourront faire la grève de la faim aussi longtemps qu'elles pourront, ça m'est totalement égal", a réagi notre avocat Gilles-William Goldnadel à propos des femmes françaises détenues en Syrie et qui réclament leur rapatriement.

Mise en ligne le 23/02/2021

Sur le même sujet