rmc

Didier Giraud : "Le devoir de mémoire passe par les parents"

Au Pays de Hollande ce mardi matin, la visite du président de la République à Auschwitz pour la commémoration des 70 ans de la libération du camp. Didier Giraud notre agriculteur ne veut pas que le devoir de mémoire se cantonne à l'école. "Il faut que les parents, à la maison, transmette ce devoir de mémoire. Il faut que le "plus jamais ça" devienne quelque chose de concret." estime notre GG. Et poursuit : "Avec mes enfants on ira visiter Verdun".

Mise en ligne le 27/01/2015

Sur le même sujet