rmc

Émeutes à Grenoble : "C'est très triste pour les familles, mais la police n'y est pour rien !"

Deux jours après la mort de deux jeunes âgés de 17 et 19 ans alors qu’ils étaient poursuivis par la police dans le quartier du Mistral, des scènes d’émeutes ont éclaté dans les quartiers de Grenoble. Si la famille de l’une des victimes appelle au calme, certains proches dénoncent une " chasse à l’homme ". Pour Zohra Bitan, c’est la politique de l’État dans ces quartiers sensibles qui mène à des « drames ». Cependant, elle estime que la police a fait son travail : " C’est très triste pour les familles mais la police n’y est pour rien. Il n’existe pas de traitement spécifique pour les banlieues…"

Mise en ligne le 05/03/2019

Sur le même sujet