rmc

EPR de Flamanville: "Valider l'excès de confiance de l'industriel, c'est très grave"

Malgré les anomalies détectées dans sa cuve, l'EPR (réacteur pressurisé européen) de Flamanville devrait démarrer. L'Autorité de sûreté nucléaire précise toutefois que l'exploitant devra changer le couvercle d'ici 2024. Pour Yves Marignac, expert indépendant sur le nucléaire, la sûreté promise initialement n'est pas au rendez-vous.

Mise en ligne le 29/06/2017

Sur le même sujet