rmc

"Fainéants": "C’est du mépris de classe. Son langage est en adéquation avec ses réformes"

Vendredi à Athènes, quelques jours avant la journée d'action prévue mardi contre les ordonnances réformant le Code du travail, le chef de l'Etat a affirmé qu'il « serait d'une détermination absolue et ne céderait rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes ». Invité ce lundi dans les Grandes Gueules, Olivier Besancenot réagissait aux propos d’Emmanuel Macron.

Mise en ligne le 11/09/2017

Sur le même sujet