rmc

Fatima Aït Bounoua : "Un téton n'est pas une invitation ! Il faut protéger les femmes pour qu'elles puissent se vêtir comme elles veulent sans avoir peur d'être agressées !"

Le mouvement « No Bra » prend de l'ampleur en France. Pour Fatima Aït Bounoua, ne pas porter de soutien-gorge n’est pas une invitation aux hommes ! Elle souhaite que les femmes puissent s'habiller comme elles le souhaitent 

Mise en ligne le 24/07/2020

Sur le même sujet