rmc

Faut-il espérer que Salah Abdeslam parle ou se résigner?

Six mois après les attentats de Paris, Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos jihadistes du 13 novembre, était interrogé en France pour la première fois. Il a refusé de s’exprimer. Doit-on s’en désoler, ou considérer qu’il ne dira de toute façon jamais la vérité ? La question a divisé Les Grandes Gueules.

Mise en ligne le 20/05/2016

Sur le même sujet