rmc

Ford rejette l'offre de reprise et devrait licencier ses 850 salariés en Gironde

Le coup de massue est tombé hier par voie de communiqué. Le constructeur américain, Ford, rejette l'offre de reprise de la société franco-belge Punch. Ford préfère fermer l'usine et licencier les 850 salariés du site girondin qui fabrique des boîtes de vitesses, sans compter les conséquences pour les 2000 emplois induits. 

Mise en ligne le 14/12/2018

Sur le même sujet