rmc

Fusillade de Grasse, rôle des réseaux sociaux? "Ils ne font pas de modération" pour un psy spécialisé

Arrêté après la fusillade survenue jeudi à Grasse, le profil de l’auteur présumé interpelle les enquêteurs. Alors qu’une élève de son lycée le décrit comme ayant une « tête d‘ange », ses activités sur les réseaux sociaux montrent une fascination pour les armes à feux.

Mise en ligne le 17/03/2017

Sur le même sujet