rmc

Grand Corps Malade : "Le service public n’a pas voulu de mon film"

Dans son premier film en tant que réalisateur intitulé "Patients", Grand Corps Malade livre le récit de son année de convalescence dans un centre de rééducation pour handicapés lourds. Il nous fait entrer dans ce monde méconnu qu'il découvre alors : l'immobilité totale, les soins quotidiens, les médecins et les infirmiers dont on est entièrement dépendant. Un témoignage fort, rejeté par France Télévisions.

Mise en ligne le 10/03/2017

Sur le même sujet