rmc

Infertilité: "On a banni de notre vie tous les perturbateurs endocriniens"

La semaine de sensibilisation à l'infertilité s'ouvre ce lundi. L'occasion de rappeler qu'elle touche un couple sur 5, selon les chiffres de l'Inserm de 2012. En 1991, un couple sur sept était touché. Pour les chercheurs, il est clair que les perturbateurs endocriniens sont des facteurs importants d'infertilité.

Mise en ligne le 29/05/2017

Sur le même sujet