rmc

IVG: "Les femmes n'ont pas besoin de pleurer dans nos bras", pour Joëlle Brunerie-Kauffmann

Un amendement déposé par le PS vise à élargir l'accès à l'avortement à toute "femme enceinte qui ne veut pas poursuivre une grossesse". Si certains craignent une "banalisation" de cet acte, la gynécologue Joëlle Brunerie-Kauffmann estime que la notion de "détresse" n'a pas de sens. Bourdin & Co est une émission d’information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l’actualité.

Mise en ligne le 20/01/2014

Sur le même sujet