rmc

"Je démissionne!", le ras-le-bol des professeurs principaux confrontés à l’orientation des élèves

A Besançon, la contestation est forte. Des voix s'élèvent pour dénoncer une mise en oeuvre "prématurée" de la réforme sur l'orientation au lycée. Notamment au lycée Victor Hugo. Mais pour lutter contre la mise en place de cette réforme à marche forcée, les professeurs ne font pas grève, ils changent de mode d'action.

Mise en ligne le 24/01/2019

Sur le même sujet