rmc

"Je me suis inscrite à l’université de Saint-Denis par peur de sortir de ma banlieue"

C’est un témoignage très personnel que nous a livré Joëlle Dago-Serry qui revenait sur le discours de démission de Gérard Collomb, lequel mettait en garde sur la situation des quartiers. C’est une non-mixité subie qu’elle décrit : "Dans la tête des jeunes de cités, on vit entre nous. Dans l’école de nos quartiers, il n’y a aussi que des noirs et des arabes . Arrivée à la fac, j’avais peur de sortir de mon coin. Je n’avais pas l’habitude ». Elle conclut : "Je n’ai jamais connu de côte-à-côte, juste du face-à-face".

Mise en ligne le 04/10/2018

Sur le même sujet