rmc

Jihadiste française en fuite: Claire O'Petit s'en prend à Dounia Bouzar et son association de déradicalisation

Une Française de 23 ans, arrêtée en 2015 après un séjour en Syrie aux côtés de Daesh et suivie par une association de déradicalisation en France, a violé son contrôle judiciaire pour retourner dans la zone irako-syrienne début novembre, a-t-on appris jeudi. Une preuve, pour la grande gueule Claire O'Petit, que l'Etat "fait trop confiance" aux associations chargées de la déradicalisation.

Mise en ligne le 27/01/2017

Sur le même sujet