rmc

La crainte des "gilets jaunes": "Se faire déborder par des gens beaucoup plus extrémistes"

Pour les forces de l'ordre, difficile de mettre en place des dispositifs de sécurité alors que seulement une centaine d'actions ont été déclarées en préfecture ou en mairie à la veille de la mobilisation du 17 novembre.

Mise en ligne le 16/11/2018

Sur le même sujet