rmc

La lettre de désespoir d'un artisan boulanger à Manuel Valls: "On travaille 80 heures par semaine et nos marges baissent"

Un artisan boulanger de Nice a écrit une lettre au Premier ministre pour l'alerter sur la situation de sa profession, entre "concurrence déloyale" des grandes surfaces et baisse inquiétante de leurs marges, qui pousse, explique-t-il, à privilégier des produits surgelés. Bourdin Direct est une émission d’information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l’actualité.

Mise en ligne le 05/12/2016

Sur le même sujet