rmc

« La primaire c’est comme une maladie infantile, c’est un mauvais moment à passer ! »

Ça y est, la liste des sept candidats retenus à la primaire de la gauche est tombée ! Aux lendemains de la primaire de la droite et du centre riche en rebondissements, il se révèle désormais difficile d’anticiper les résultats de la primaire de la gauche. Manuel Valls, grand favori de ce scrutin, refuse ce statut si compliqué à porter. L’ancien premier ministre craint sans doute d’être touché par la malédiction des favoris, qui frappe l’ensemble du paysage politique français. Interrogée sur le sujet, notre GG Françoise Degois a fait part de son désaveu des personnalités qui participent au scrutin. « Je n’irai pas voter ! » a-t-elle annoncé, après avoir comparé la primaire de la gauche à une « maladie infantile ».

Mise en ligne le 19/12/2016

Sur le même sujet