rmc

"La question était celle de l'ouverture d'une médiation. Nous y avons répondu favorablement, les avocats de David Hallyday également et la partie adverse a répondu : non."

"La question était celle de l'ouverture d'une médiation. Nous y avons répondu favorablement, les avocats de David Hallyday également et la partie adverse a répondu : non."

Mise en ligne le 25/05/2018

Sur le même sujet