rmc

Le "costard" d'Emmanuel Macron: "Il y a tout le mépris de classe (...) ses costumes coûtent plus d'un SMIC" Marie-Anne Soubré

Emmanuel Macron face aux militants CGT hier à Lunel (Hérault). Face à un syndicaliste en T-Shirt, le ministre de l’Economie déclare « Vous n’allez pas me faire pleurer avec votre T-Shirt. La meilleure manière de se payer un costard, c’est de travailler » Pour Marie-Anne Soubré, cette déclaration est inacceptable « Il y a tout le mépris de classe. On a d’un côté celui qui se paye des costumes qui coûtent plus d’un SMIC. Ils sont sur-mesure (…) Il part du principe que la personne ne travaille pas. » Emmanuel Macron a-t-il dérapé ? « Ça va le suivre pendant des années. C’est un dérapage que je n’oublierai pas (…) C’est le banquier de Rothschild, la méthode me déplaît fortement. » Enfin, pour elle, cette altercation rappelle celle de Nicolas Sarkozy « Il va dans un rapport presque frontal avec les gens. Il faut que les hommes politiques soient dans l’exemplarité.»

Mise en ligne le 30/05/2016

Sur le même sujet