rmc

Le directeur par intérim de Renault, Thierry Bolloré, veut rassurer les salariés

Le numéro deux du groupe français Renault, Thierry Bolloré, qui assume la direction par intérim de l'entreprise après l'interpellation de son PDG, a assuré hier, dans une vidéo postée sur Twitter, qu'il voulait "préserver les intérêts de Renault" et l'Alliance avec sa filiale japonaise Nissan.

Mise en ligne le 23/11/2018

Sur le même sujet