rmc

Le parti pris d'Apolline de Malherbe: "Marine Le Pen a basculé dans le registre de la provocation et de la violence " - 17/12

Pour répondre à Jean-Jacques Bourdin sur une soi-disant comparaison entre le FN et Daesh, Marine Le Pen a posté sur Twitter des photos d'atrocités perpétrées par l'État islamique. La diffusion de ces images controversées n'est plus une question politique, affirme Apolline de Malherbe. C'est devenu une question morale, humaine et qui relève du respect des autres. Des adversaires politiques mais également des proches de ces victimes ont réagi à cette publication. Manuel Valls, le Premier ministre, a notamment qualifié Marine Le Pen d'incendiaire du débat public. - Bourdin Direct, du jeudi 17 décembre 2015, sur RMC.

Mise en ligne le 17/12/2015

Sur le même sujet