rmc

Le parti pris d'Hervé Gattegno: "Aider les Grecs, c'est nous aider nous-même !" - 22/06

Hervé Gattegno a décrypté les enjeux de la réunion d'urgence à la BCE concernant la crise de la dette grecque. Selon lui, il est dans notre intérêt d'aider les Grecs. En comptant les prêts directs et la part française dans les aides européennes, la créance de la France sur la Grèce dépasse aujourd'hui les 68 milliards d'euros. En cas de défaut grec, "cette somme énorme sera à la charge des contribuables français".

Mise en ligne le 22/06/2015

Sur le même sujet