rmc

Le parti pris d'Hervé Gattegno: Assassinat d'Hervé Gourdel: "la France ne peut ni s'apitoyer ni s'emporter" - 25/09

Hervé Gattegno s'est intéressé à la réaction que devrait avoir la France suite à l'assassinat d'Hervé Gourdel, otage français des jihadistes algériens. Il estime que "l'indignation est légitime et que la clarification est nécessaire".

Mise en ligne le 25/09/2014

Sur le même sujet