rmc

Le parti pris d'Hervé Gattegno: "Les migrants doivent être traités comme des victimes, pas comme des suspects !" - 11/06

Hervé Gattegno revient sur les évacuations de campements de migrants, menées depuis une semaine à Paris. Selon lui, ces opérations de police étaient légitimes pour des raisons d'hygiène, de santé et de sécurité. Toutefois, il faut avant tout admettre que ces personnes ne sont pas dans l'illégalité par choix. Ils le sont par nécessité, car ils ont dû fuir la guerre et la misère. Tant que nous n'aurons pas endigué le courant d'immigration, il faudra bien traiter le cas des migrants qui sont là, car nous ne pouvons pas les rejeter à la mer.

Mise en ligne le 11/06/2015

Sur le même sujet