rmc

Le réchauffement des océans a été sous-évalué et s'avère bien pire que prévu, selon une nouvelle étude internationale. Frédéric Le Manach, directeur scientifique de l’association Bloom: "C'est pire que les pires prévisions.

#RMC #BourdinDirect

Mise en ligne le 16/01/2019

Sur le même sujet