rmc

Les agents de sécurité du privé vont pouvoir s'armer

Huit arrêtés publiés au Journal officiel dimanche permettent aux agents de sécurité du privé de pouvoir s'armer c'est à dire de porter des armes de poing et fusils. Une autorisation qui crée le débat. Le Ministère de l'Intérieur estime que 2 000 à 3 000 agents pourraient être concernés par le port de l'arme.

Mise en ligne le 09/10/2018

Sur le même sujet