rmc

"Les syndicats n’ont pas le monopole de la colère !"

Ce jeudi, Emmanuel Macron était l’invité du journal de 13 heures de TF1. Il n’a éludé aucun sujet et comprend notamment les revendications des cheminots. Mais il est resté ferme et ne changera pas de cap. « Il a raison d’entendre la colère des Français ! », explique notre GG Charles Consigny. « Beaucoup de petites gens en ont marre de payer pour cette gabegie et ont autre chose à faire ! ».

Mise en ligne le 13/04/2018

Sur le même sujet