rmc

"Marine le Pen fait comme les fascistes des années 30", selon Danielle Simonnet

Danielle Simonnet, coordinatrice et porte-parole du Parti de Gauche, était ce mercredi membre du Conseil des GG. Suite à la déclaration de Marine Le Pen : "contre la droite du fric et la gauche du fric, je suis la candidate de la France du peuple", l’alliée de Jean-Luc Mélenchon n’a pas mâché ses mots. Elle a ainsi argué que lorsque Marine Le Pen parle de "la dénonciation du monde du fric, dans son programme il n’y a strictement rien contre le monde de l’argent", avant de s’en prendre durement à la candidate du Front National : "Elle fait comme les fascistes des années 30, elle se fait passer pour une dirigeante du peuple, elle pique des termes du mouvement ouvrier pour faire croire qu’ils étaient sociaux"

Mise en ligne le 08/02/2017

Sur le même sujet