rmc

Mignard: "La déchéance de la nationalité française a une longue et mauvaise histoire"

La garde des Sceaux Christiane Taubira a confirmé mardi l'abandon de la déchéance de nationalité dans le projet de révision constitutionnelle. A cette mesure très controversée à gauche, l'avocat Jean-Pierre Mignard, un proche de François Hollande, préfère la peine d'indignité nationale.

Mise en ligne le 23/12/2015

Sur le même sujet