rmc

Migrants à Calais: "Je dormais dans les sous-bois quand la police est arrivée et m'a gazé"

REPORTAGE – Alors que le Défenseur des droits Jacques Toubon s'est inquiété mercredi de la situation des migrants à Calais, dénonçant des atteintes aux droits "d'une exceptionnelle et inédite gravité", sur place, migrants et bénévoles se disent harcelés par la police.

Mise en ligne le 15/06/2017

Sur le même sujet