rmc

Nicolas, "gilet jaune" en Auvergne: "Les actions, à répétition, violentes, je ne suis pas forcément pour"

Bientôt trois semaines que les "gilets jaunes" sont mobilisés dans toute la France. Avec l’épuisement et la frustration face au manque de réponse des politiques, certains craignent que le mouvement devienne de plus en plus violent.

Mise en ligne le 06/12/2018

Sur le même sujet