rmc

"Nous entendons des discours, mais ce que nous voulons ce sont des décisions (...) La raffinerie de la Mède propose d'incorporer 50 000 tonnes de colza français, c'est une misère, il faut au moins 200 000 tonnes"

"Nous entendons des discours, mais ce que nous voulons ce sont des décisions (...) La raffinerie de la Mède propose d'incorporer 50 000 tonnes de colza français, c'est une misère, il faut au moins 200 000 tonnes"

Mise en ligne le 11/06/2018

Sur le même sujet