rmc

"Nous préférons que les migrants ne passent par aucune frontières et qu'ils restent chez eux où ils ont le droit de trouver leur bonheur (...) il faut que les problèmes soient traités là où ils naissent"

"Nous préférons que les migrants ne passent par aucune frontières et qu'ils restent chez eux où ils ont le droit de trouver leur bonheur (...) il faut que les problèmes soient traités là où ils naissent"

Mise en ligne le 22/06/2018

Sur le même sujet