rmc

"On a davantage de considération pour les animaux que pour les migrants."

"On a tendance à placer l’animal au même niveau que l’homme, redescendons cinq minutes !". Faut-il condamner fermement les propriétaires d’animaux qui abandonnent compagnons ? Jimmy Mohamed réagit : "Je pense que nous vivons dans une société où on consomme et on jette rapidement. De plus en plus rapidement. On se marie, on divorce ; on achète un animal, on l’abandonne. Il faut que les gens se responsabilisent et traitent correctement les animaux." Notre GG urgentiste poursuit : "et ne passionnons pas le débat comme ça. Rappelons que les animaux ne sont pas des hommes. Il y a des situations plus graves !"

Mise en ligne le 23/07/2018

Sur le même sujet