rmc

"On n'a plus les moyens de travailler en sécurité", dénonce un policier épuisé, en arrêt maladie

Les policiers sont conviés à rester dans les services et à ne répondre qu'aux appels d'urgence. Plusieurs syndicats appellent à des mobilisations. Ils sont épuisés et certains ne parviennent plus à assurer leurs missions. C'est le cas à Longjumeau où un quart des effectifs est actuellement en arrêt maladie. 

Mise en ligne le 18/12/2018

Sur le même sujet