rmc

Ouverture des parcs la nuit à Paris : « Oui, à condition d'avoir une surveillance » Bernard Debré

Pour Bernard Debré (député de Paris et professeur de médecine), l’ouverture des parcs la nuit risque de créer des zones « où l’on va se droguer ! » Pour lui, « s’il n’y a personne pour surveiller c’est non ! » Le problème selon lui relève d’une histoire de moyen « Il faut mettre des gardiens de parc, ça existe déjà. » Pour Etienne Liebig, « c’est une histoire de philosophie. Le vrai problème c’est la France avec sa jeunesse (…) La politique ne doit pas seulement penser aux électeurs potentiels mais aussi au monde de la jeunesse. »

Mise en ligne le 28/04/2016

Sur le même sujet