rmc

"Pour défendre les pauvres gens… il n’y a plus de députés !"

Alors que la dissolution de l‘Assemblée nationale est un souhait formulé par certains gilets jaunes, notre GG Etienne Liebig s'emporte contre la passivité des élus des circonscriptions : "Ça leur tombe dessus comme s’ils ne savaient rien ! Par contre, quand il faut défendre le pinard du Bordelais, les députés arrivent à faire voter des lois !"

Mise en ligne le 05/12/2018

Sur le même sujet