rmc

Pour Maud Petit, député MODEM, l'interdiction de la fessée "doit s'accompagner de campagnes de sensibilisation"

51 une voix pour, une contre et 3 abstentions, le texte prévoit notamment d'ajouter dans le code civil que l'autorité parentale s'exerce sans violences physiques ou psychologiques. La fin de la fessée semble donc actée du moins il ne manque plus que le vote du Sénat.

Mise en ligne le 30/11/2018

Sur le même sujet