rmc

Précarité chez les jeunes : "Des étudiantes de la Sorbonne appellent tous les soirs le 115"

C’est un constat alarmant que dresse la Croix-Rouge. Des étudiants contraints de sauter des repas, des jeunes qui renoncent aux soins faute d'argent : la paupérisation des jeunes adultes entraîne chez les plus démunis une "priorisation malheureuse" de leurs besoins, pointe la Croix-Rouge française dans un rapport publié ce mercredi. Elina Dumont, intervenante sociale, nous a livré son témoignage.

Mise en ligne le 02/06/2017

Sur le même sujet