rmc

Prostitution : le conseil constitutionnel doit se prononcer sur la pénalisation des clients

Le Conseil Constitutionnel examine aujourd'hui un recours contre la loi d'avril 2016 qui pénalise les clients des prostituées d'une amende qui peut aller jusqu'à 1 500 euros et 3 750 euros en cas de récidive. 20 associations et une trentaine de travailleurs du sexe sont à l'origine de cette question prioritaire de constitutionnalité (QPC).

Mise en ligne le 22/01/2019

Sur le même sujet