rmc

Quand Marine Le Pen claque la porte de Montretout pour une histoire de chat

C'est un lieu emblématique qui aura vu se dérouler depuis 40 ans une saga sans équivalent dans l'histoire de la politique française. Celle du clan Le Pen dans le manoir de Montretout. Témoin privilégié, la demeure permet de revisiter toute l'histoire du FN à travers cette famille hors normes. Dans son livre "Dans l’enfer de Montretout", Olivier Beaumont, grand reporter au service politique du Parisien, dévoile les secrets du clan Le Pen à travers les coulisses de ce domaine familial. Il était notre GG du jour et nous a livré une anecdote surprenante. Ce n’est plus un secret pour personne, Marine Le Pen adore les petits chats. En 2014, alors qu’elle vient d’adopter une chatte Bengal prénomée Artémis dont elle est très proche, Marine Le Pen part en Espagne laissant Artémis à Montretout : la chatte "va être tuée par les deux molosses de la maison familiale Sergent et Major". Cet évènement marquera la fin de son séjour dans le manoir et elle déménagera aussitôt.

Mise en ligne le 15/02/2017

Sur le même sujet