rmc

Quand Philippe Courroye soupçonne François Hollande de ne pas avoir respecté la séparation des pouvoirs

Le magistrat Philippe Courroye, invité des GG, émet des doutes sur l’indépendance de la justice. Il raconte les reproches faits par François Hollande sur ses supposés liens avec Nicolas Sarkozy. Une situation qui aurait poussé le prédécesseur d’Emmanuel Macron à le virer de son poste. « Un mois et demi après l’élection de François Hollande, je suis convoqué chez le directeur du garde des sceaux et j’apprends que je suis muté ! ».

Mise en ligne le 17/04/2018

Sur le même sujet