rmc

Radars embarqués: l'association Anticor soupçonne un délit de favoritisme

Marchés des radars mobiles privatisés: Anticor soupçonne un délit de favoritisme. Me Jérôme Karsenti, avocat au barreau de Paris et avocat de l’association Anticor était l'invité de RMC.

Mise en ligne le 09/02/2018

Sur le même sujet