rmc

Rumeur sur des Roms en Seine-Saint-Denis: "Nous avons reçu beaucoup d'appels téléphoniques" reconnait François Léger, directeur territorial de la sécurité de proximité du département

Vingt personnes ont été interpellées dans la nuit de lundi à mardi en Seine-Saint-Denis après des violences visant des Roms, désignés par des rumeurs sur les réseaux sociaux comme étant à l'origine d'enlèvements d'enfants. Pour François Léger directeur territorial de la sécurité de proximité de la Seine-Saint-Denis, c'est la première fois que les services de police font face à une rumeur qui prend de telles proportions.

Mise en ligne le 27/03/2019

Sur le même sujet