rmc

Salle de shoot à Paris: "Ca va permettre d'avoir des contacts avec des professionnels"

Paul, ancien héroïnomane a salué mardi dans les Grandes Gueules l'ouverture d'une salle de shoot à Paris. Pour lui, cet endroit va permettre aux toxicomanes de consommer dans de meilleures conditions et de rencontrer des personnels de santé qui pourront aider à arrêter. "Même les médecins traitants, tous ne connaissent pas le problème de l'héroïne. Il faut avoir un entourage, un encadrement, ce n'est pas le tout d'avoir un produit de substitution".

Mise en ligne le 11/10/2016

Sur le même sujet