rmc

SciencesPo Grenoble - "Les professeurs sont publiquement jetés en pâture !" Gilles-William Goldnadel

Une enquête a été ouverte après que deux enseignants de Sciences Po Grenoble ont été accusés d'islamophobie. Notre avocat Gilles-William Goldnadel dénonce la diffusion sur Twitter par l'UNEF des affiches injurieuses à l'encontre des professeurs.

Mise en ligne le 08/03/2021

Sur le même sujet