rmc

Ségolène Royal ne soutient pas Valls : l’explication de Philippe Doucet

La ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, qui ne votera pas dimanche pour le second tour de la primaire, s’est dit favorable au rassemblement, qui passe par le candidat d'En Marche. Soutenir le vainqueur de la primaire organisée par son parti ? "Ça dépend de ce qu'il a à dire. Ça dépend du processus. Moi ce que je soutiendrai, c'est le rassemblement…", martèle Ségolène Royal au micro de Jean-Jacques Bourdin. Elle semble, depuis un certain temps, clairement plus intéressée par son ancien collègue de Bercy Emmanuel Macron que par Manuel Valls ou Benoît Hamon. Elle ne cache pas qu'elle pourrait même appeler le vainqueur de la primaire à rejoindre le fondateur d'En Marche. "C'est ça le processus de rassemblement ! (…) En tout cas il faut se réunir et se dire: comment fait-on pour assurer la présence de la gauche au second tour de l'élection présidentielle ?". Une déclaration qu’a tenté d’expliquer Philippe Doucet, porte-parole de l’ancien Premier ministre, sur le plateau des GG.

Mise en ligne le 25/01/2017

Sur le même sujet