rmc

"Si je ne fais pas de black, je ne peux pas vivre, je coule si je paye comme il faut" déclare le patron d'une PME

L'an dernier, le montant des redressements a bondi de 20% par rapport à 2015 à 550 millions d’euros, ce qui constitue un record, selon l’URSSAF. Pourtant, pour José, patron de PME dans la Nièvre, ne pas détourner de l’argent, c’est mourir.

Mise en ligne le 27/04/2017

Sur le même sujet