rmc

"Si quelqu'un est reconnu coupable, il devra payer le prix du radar et des recettes perdues" assure Emmanuel Barbe, délégué général à la sécurité routière.

"Si quelqu'un est reconnu coupable, il devra payer le prix du radar et des recettes perdues" assure Emmanuel Barbe, délégué général à la sécurité routière.

Mise en ligne le 20/12/2018

Sur le même sujet